recherche
Avancée
  1. Accueil
  2. l’OMS craint «une résurgence mortelle» de la pandémie en cas de déconfinement hâtif
l’OMS craint «une résurgence mortelle» de la pandémie en cas de déconfinement hâtif

l’OMS craint «une résurgence mortelle» de la pandémie en cas de déconfinement hâtif

  • 15 avril 2020
  • J'aime
  • Commentaire

L’Italie et l’Espagne relèvent des indicateurs positifs, mais appellent à ne pas relâcher les efforts sur le confinement. Rome vient de le prolonger jusqu’au 3 mai.

Plus de trois mois après son apparition en Chine, la pandémie causée par le coronavirus ne semble pas ralentir, et les conséquences humaines, sociales et économiques sont chaque jour plus graves. Selon un dernier décompte établi par l’Agence France-Presse (AFP) et l’université Johns-Hopkins, elle a coûté vendredi soir la vie à plus de 100 000 personnes et infecté au moins 1,5 million de personnes dans 192 pays et territoires.

Ces chiffres sous-estiment l’ampleur réelle de la crise sanitaire planétaire, car de nombreuses personnes mortes du Covid-19 hors des hôpitaux ne sont ni testées ni comptabilisées, comme par exemple aux Etats-Unis, où les règles varient d’une juridiction à une autre. Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), dont les conclusions ont été reprises par le directeur général de la santé en France, estime, lui, à 95 044 le nombre de morts  vendredi soir.

Une levée prématurée des mesures de confinement prises pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus pourrait entraîner une « résurgence mortelle » de la pandémie, a prévenu vendredi le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Plus de 4 milliards de personnes vivent confinées à des degrés divers depuis plusieurs semaines pour tenter d’endiguer la maladie, ce qui a paralysé les économies de la plupart des pays de la planète.

Les pays les plus touchés espèrent un ralentissement, l’Italie prolonge son confinement jusqu’au 3 mai

Dans tous les pays les plus meurtris par l’épidémie, les autorités sanitaires relèvent une tendance à la baisse de la tension hospitalière et espèrent un ralentissement prochain dans la hausse de ce décompte macabre. Mais elles appellent à ne pas relâcher les efforts de confinement et de distanciation sociale, craignant un déconfinement trop rapide et l’apparition d’un deuxième vague de contaminations.

  • Avec désormais 18 849 morts, l’Italie reste le pays au monde comptant le plus de victimes. Le Covid-19 y a tué 570 personnes supplémentaires entre jeudi et vendredi – contre 610 la veille. Le nombre de cas confirmés est désormais de 147 577 mais le nombre de patients en soins intensifs (3 497) est en légère baisse et le nombre de guérisons en hausse. « Nous prolongeons les mesures restrictives jusqu’au 3 mai, une décision difficile mais nécessaire dont j’assume toute la responsabilité politique », a déclaré le président du conseil des ministres, Giuseppe Conte, lors d’une allocution officielle.

Source  : https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/04/10/coronavirus-le-monde-tente-d-eviter-une-crise-economique-d-une-ampleur-inedite_6036170_3244.html?fbclid=IwAR3HrfV1NxdXCMENkcP0ljHMjpjMDzNLlSUNjS6_IorzsOdgH6e0TcQnw6U

  • Partager:

Laissez votre commentaire